Biographie de Jules Renard

Pierre-Jules Renard dît Jules Renard est un écrivain français, qui est né le 22 février 1864 dans la commune de Châlons-du-Maine dans la Mayenne. Jules Renard est finalement décédé à Paris le 22 mai 1910.

Il existe un autre Jules Renard qui esy aussi écrivan. Il faut donc faire attention à ne pas les confondre. Le nom complet du second est Jules Renard Vaudevilliste né en 1813 puis mort en 1877.

Jules Renard est né en Mayenne par le plus grand des hasards. En effet, son père y travaillait temporairement le temps de la construction d’un chemin de fer dans cette région. Il est le dernier d’une grande fraterie. Sa mère ne supportait pas son père et ne supportait pas non plus Jules Renard.

 

Plus tard, la famille part vivre dans la ville de naissance du père, Chitry-Les-Mines. En 1883, Pierre-Jules Renard est reçu bachelier, mais il refuse ensuite de tenter de passer le concours de l’Ecole normale supérieure.

 

Pour ses débuts, Jules Renard n’ a pas tout de suite acquis le succès. Il a enchainé poèmes, nouvelles, collaboration avec des journaux, fréquentation du milieu littéraire, et a même débuté le roman Les Cloportes.

En 1888, il habite l’Hôtel des Etrangers qui se trouve 24 rue Tronchet à Paris. Cette rue est très proche de la rue des rochers, qui est la rue où réside sa fiancée. Cette denière se nomme Marie Morneau. En l’épousant, Jules Renard va nettement améliorer sa situation financière. Il résidera rue des rochers avec son épouse, jusqu’à la fin de ses jours en 1910. Deux enfants vont naître de son mariage: un garçon ainsi qu’une fille.

 

En 1892, Renard obtient son premier succès avec son roman l’Ecornifleur. En 1889, il a également participé à la fondation de Mercure de France. Il y est l’un des actionnaires principaux. Il y a le rôle de prosateur, critique, administrateur et rédacteur en chef. Il continue de fréquenter le milieu littéraire et a parmi son entourage, Edmond Rostand, Alphonse Allais, mais aussi Lucien Guitry, Tristan Bernard ainsi que Sarah Bernardt.

Il intègre finalement la Société des gens de lettres. Il rédige alors Poil de Carotte, qui fut un grand succès, ainsi que Le Vigneron dans sa vigne.

 

Jules Renard réside plusieurs par mois par an à Chaumont, dans la Nièvre. (proche de la commune de Chitry-les-Mines) Son père se suicide en 1897. En 1900, la Légion d’honneur lui a été proposée. Entre 1901 et 1903, il est amené à rédiger plusieurs articles pour le journal l’Echo de Clamecy. Il s’agit d’un journal laïque, républicain et anticléricale. Le 15 mai 1904, il succède à son père en tant que maire de Chitry. Il est élu sur les bases d’une liste républicaine. Lors de l’affaire Dreyfus, Renard prit partie d’Emile Zola et critqua fortement sa condamnation.

 

Le dernier honneur qui lui fut accordé de son vivant, fut d’êetre élu membre de l’académie Goncourt en 1907.

Renard décède relativement jeune,  l’âge de 46 ans, des suites d’une artériosclérose.

 

Un dernier hommage lui a été rendu post-mortem en 1933, lorsque la place Jules-Renard fut crée à Paris, dans le 17ème arrondissement.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • poile de craotte de jule renard autobiographie ?
  • poil de carotte est-il biographique